Chantilly 2017 – Porsche 911 Carrera RS 3.0 de 1974 ex Herbert von Karajan

Chantilly 2017 – Porsche 911 Carrera RS 3.0 de 1974 ex Herbert von Karajan

ad-728-mannes

Durant l’édition 2017 du Chantilly Art & Elegance, l’une des expositions concernaient les voitures ayant appartenu à des musiciens célèbres. L’ancienne Porsche 911 RS 3.0 de 1974 achetée neuve par le célèbre chef d’orchestre et grand passionné Porsche – Herbert von Karajan – était exposée sur la pelouse du parc du château de Chantilly.

Porsche 911 Carrera RS 3.0 produite à 55 exemplaires
La Porsche 911 Carrera RS 3.0 est à ce jour la Porsche 911 atmosphérique refroidie par air la plus puissante et la plus radicale construite par Porsche afin d’être utilisée en compétition automobile, combinant le savoir-faire acquis sur les différents modèles de la Porsche 911 avec des attributs de la Porsche 917. Tout un symbole! Ce modèle a été produit en très petite quantité : 55 exemplaires.

Porsche a construit seulement 55 de ces voitures de haute qualité, dont la majorité des propriétaires d’origine les ont utilisées en compétition en Groupe 3. Quelques rares propriétaires les ont utilisées sur la route, ce qui était assez sportif vu le tempérament de la voiture.

Développé directement grâce à l’expérience de la Porsche 911 Carrera modifiée qui a remporté la célèbre course Targa Florio de 1973, Porsche a réalisé ce moteur de 2,993 cm3 en augmentant l’alésage du cylindre à 95 mm, conservant toujours la course de 70,4 mm utilisée depuis 1970. Avec un taux de compression de 9,8: 1, ce moteur développe 230 ch à 6 200 tr/min pour une utilisation routière et la puissance pouvait grimper jusqu’à 330 ch pour une utilisation sur la piste via la version 911 Carrera RSR 3.0! La carrosserie très sportive avec de grosses ailes, notamment à l’arrière, un avant très aéré et dérivé des 911 Carrera RS 2,7, a puisé ses gênes dans les Porsches construites pour la course International Race of Champions organisée par Roger Penske.

Les jantes Fuchs de 15 pouces sont chaussées de larges pneus et les freins ventilés proviennent de la Porsche 917. La pression entre les frein avant et arrière pouvait être ajustée depuis l’habitacle via un sélecteur spécifique. Un grand nombre d’éléments de la carrosserie étaient fabriqués en fibre de verre légère comme les capots et les pare-chocs. Les pare-chocs avant sont dotés de conduits de refroidissement des freins et du radiateur d’huile.

Le reste de la carrosserie a aussi été allégé au maximum comme le panneau de toit et les portes fabriqués en acier mince. L’insonorisation a été stratégiquement négligée au profit de la légèreté. D’autres éléments caractéristiques comprenaient, un arceau, un large spoiler arrière – surnommé le «plateau à thé» permettant un meilleur appui de la voiture à haute vitesse, une suspension amélioré avec des supports plus larges et d’autres caractéristiques de suspension qui ont rendu cette voiture ultra performante. La transmission avait sa propre pompe à huile et son refroidisseur.

L’ex voiture de Herbert von Karajan
Cette Porsche 911 Carrera RS 3.0, portant le numéro de châssis 911 960 9094 et le moteur 3.0 l n°684 0113, a été vendue neuve en mars 1974 au célèbre chef d’orchestre et porschiste Herbert von Karajan par le garage Mathis à St. Moritz (et importée par Amag), en Suisse. Cette voiture a reçu une teinte spéciale bleue et orange, immédiatement reconnaissable.

Après seulement 7 mois et environ 5000 km, Herbert von Karajan avait mis en vente sa Porsche 911 Carrera RS 3.0 au prix de 60 000 francs suisse via le garage garage Mathis qui la lui avait vendue.

En découvrant l’annonce, le pilote de course de cote – Jean-Claude Béring, cherchant à remplacer sa Porsche 911 Carrera RS 2,7 plus assez performante, a téléphoné au garage pour l’acheter. Rapidement la transaction s’est faite en direct dans un hôtel de Zurich avec le chauffeur de von Karajan qui a livré la voiture. La vente s’est faite très simplement en février 1975 et avec un paiement en liquide exigée par le chef d’orchestre.

Des courses victorieuses avec son nouveau propriétaire, Jean-Claude Béring
Une fois la voiture achetée, le pilote indépendant Jean-Claude Béring s’était inscrit à la course de côte de Draguignan (comptant pour le championnat d’Europe) qu’il a gagnée.

En 1976, Jean-Claude Béring a commencé une nouvelle saison de courses de cote avec cette 911 gardant les mêmes couleurs. Il a remporté sept des huit épreuves et a de nouveau gagné le titre de champion européen de courses de cote dans la catégorie voiture de série.

Lors de la course du Mont-d’Or, il a fait une impressionnante sortie de route où la voiture a été démolie. Il a du louer une voiture pour terminer sa saison et la gagner.

Une succession de propriétaires pour enfin revenir à ses couleurs d’origine
La voiture étant entièrement détruite, elle a été vendue à Rolf Goring de Lorrach, en Suisse, qui l’a reconstruite en y installant un intérieur d’un modèle de 1978 et en la peignant intégralement en rouge.

Deux autres propriétaires ont possédé la voiture avant d’être acquise par un collectionneur japonais qui l’a transportée chez lui au Japon. A la mort de ce collectionneur, sa veuve l’a vendue à un porschiste italien qui l’a ramenée en Europe pour la restaurer entièrement. Ce passionné Porsche de longue date a fait entièrement restaurer la voiture par le spécialiste RS – Mecacomponents – à Lausanne où chaque partie a été reconstruite, refaite ou remplacée à l’état d’origine, sauf la peinture qui est restée rouge.

Lors de cette restauration, le moteur a été refait et a développé 285 ch lors de ses tests sur banc. Une plaque personnalisée sur le couvercle de la boîte à gants indiquant l’origine de la voiture avec son numéro de série et celui de son moteur a été réalisée pour l’occasion, signée par Jürgen Barth qui a inspecté et authentifié la voiture.

Plus récemment, la voiture a été remise en vente et a été acquise par le propriétaire actuel, Didier Denat, qui lui a redonné ses couleurs d’origine grâce à Jean-Claude Béring et à des photos d’époque. La voiture a ainsi été restaurée en 2016 et sa grande première a eu lieu à l’occasion du Chantilly Arts & Elegance 2017.

Photos: 4Legend.com / D.R. / Sébastien Moulin

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply