ad-728-rotation
ad-728-rotation
Histoire et refabrication des écussons Porsche des 356 et des premières 911

Histoire et refabrication des écussons Porsche des 356 et des premières 911

ad-728-mannes

Dans sa politique de pourvoir faire rouler toutes les Porsche même les plus anciennes, Porsche a fait refabriquer les écussons des Porsche 356 et des premières 911. Partons à la découverte de l’histoire de l’écusson Porsche et de sa refabrication minutieuse.

Origine de l’écusson Porsche
L’écusson de Porsche a été utilisé depuis 1952 comme un symbole indubitable de la marque. Ses origines proviennent de Max Hoffman, l’importateur américain de voitures, qui a demandé à Ferry Porsche un sceau de qualité visuellement attrayant pour ses voitures de sport Porsche lorsqu’il était en visite à New York.

Par la suite, Ferry Porsche a fait faire plusieurs brouillons dans le cadre d’un appel d’offres envoyé aux écoles d’art. Mais Herrmann Lapper, son directeur de la publicité, et Franz Xaver Reimspieß, un designer et artiste très talentueux, lui ont fourni la solution.

Au début de 1952, Reimspieß, qui est supposé avoir conçu le logo de Volkswagen en 1936, a esquissé une crête imaginaire pleine d’expressivité dynamique. Il symbolise à la fois les racines de l’entreprise ainsi que la qualité et le dynamisme de ses produits. Au centre d’un bouclier d’or se trouve un cheval aux pattes avant levées, adopté par l’insigne officiel de la ville de Stuttgart. Avec le nom de la ville de Stuttgart au-dessus, il démontre un engagement clair sur le site de production à Zuffenhausen. Le fond représentant les bandes rouges et noires de l’état fédéral et les bois stylisés sont tirés des armoiries traditionnelles de l’État de Württemberg-Hohenzollern. Et au-dessus est inscrit le nom de Porsche, agissant comme un auvent protecteur.

L’écusson de Porsche est d’abord apparu sur le couvercle du moyeu du volant de la 356
Après son enregistrement à l’office allemand des brevets, l’écusson de Porsche est apparu pour la première fois sur le couvercle du moyeu du volant de la Porsche 356 à la fin de 1952. Puis en novembre 1954, il a été intégré dans la poignée caractéristique du capot de la Porsche 356. A partir de 1959, il a orné les jantes et les moyeux des voitures de sport de Zuffenhausen. À ce jour, chaque voiture Porsche porte fièrement l’écusson caractéristique de Porsche sur le capot.

En raison de ses succès largement remarqués en courses automobiles internationales au début des années 1950, Porsche est rapidement devenu un fabricant bien connu de voitures de sport uniques en dehors de l’Allemagne – avec son badge d’entreprise. Comme le nombre de passionnés de Porsche a augmenté partout dans le monde, la demande privée pour engager des voitures de course de la marque a également augmenté. L’engouement pour la marque a permis de faire de nombreux produits dérivés : vêtements, serviettes, décalcomanies, boutons de manchette, affiches, miniatures, … Certains aficionados de la marque ont même plantés dans leurs jardins des parterres de fleurs prenant la forme et les couleurs de l’écusson. D’autres portent des pulls tricotés à la main avec ce motif.

En attendant, l’écusson Porsche, qui est protégé par le droit d’auteur et ne peut être utilisé commercialement avec l’autorisation expresse de Porsche AG, est devenu l’une des marques les plus célèbres dans le monde. Il symbolise la légende de Porsche et est considéré comme l’incarnation même de l’attrait fascinant que les voitures de sport «Made in Zuffenhausen» dégagent aujourd’hui.

Refabrication de l’écusson Porsche pour les anciens modèles – Made in Germany
Par rapport à l’écusson actuel, le monogramme Porsche était à l’époque uniquement estampillé et non teint en noir. En outre, le rouge tendait autrefois plus vers l’orange – conformément aux couleurs de l’ancien Land de Württemberg-Hohenzollern. Mais, pour les experts Porsche Classic, il ne s’agissait pas seulement de restaurer l’écusson en respectant les couleurs d’origine. L’écusson est fabriqué à l’aide d’outils spéciaux sur la base des dessins originaux. Comme par le passé, il est doré. Les opérations de peinture et d’émaillage sont réalisées à la main.

Afin de satisfaire aux exigences de qualité, cet écusson Porsche historique a subi des tests exhaustifs, notamment des essais de changements de conditions climatiques menés au Centre de développement Porsche de Weissach, tous réussis haut la main. Enfin, il a été soumis à une simulation d’impacts de pierres à l’aide d’un dispositif de grenaillage.

Fortes de ce symbole chargé d’histoire, les Porsche Classic – incluant les Porsche 356 et premières 911 – ont ainsi désormais un bel avenir devant elles.

Photos : Porsche

About The Author

Related posts

Leave a Reply