Aquaplaning – Comment conduire en toute sécurité sous de fortes pluies?

Aquaplaning – Comment conduire en toute sécurité sous de fortes pluies?

ad-728-mannes

Le manufacturier finlandais de pneumatiques Nokian Tyres nous explique les dangers de l’aquaplaning et les manières de bien conduire sous de fortes pluies.

Actuellement en Automne, de fortes pluies sont habituelles durant cette période de l’année où la journée rétrécie de plus en plus et où l’on conduit de plus en plus de nuit. Les averses soudaines et les flaques d’eau sur les routes peuvent provoquer une situation dangereuse pour les conducteurs si la voiture commence à faire de l’aquaplaning de manière incontrôlable. Le risque d’aquaplaning est plus élevé dans les ornières et les virages, où il peut y avoir plusieurs centimètres d’eau entre le pneu et la route. Cependant, vous pouvez conduire en toute sécurité sous de fortes pluies tant que vous gardez à l’esprit quelques éléments de base que Nokian Tyres nous dévoilent.

Qu’est ce que l’aquaplaning?
L’aquaplaning (parfois appelé hydroplaning voire aquaplanage en français) est un phénomène qui se produit sur une chaussée humide lorsque de l’eau s’accumule entre les pneus de la voiture (principalement sous les roues avant) et la route, faute de pouvoir être suffisamment évacuée.

Une pellicule d’eau pouvant parfois être mince s’accumule devant les pneus et a pour conséquence une perte de contact avec la route, du fait que la pression de cette pellicule d’eau dépasse celle du pneu. Les pneus n’ayant plus de contact et de grip avec la chaussée, le véhicule n’est plus contrôlable au niveau de la direction, du freinage ou de l’accélération. Le phénomène est similaire a une perte de contrôle sur de la glace, ce qui est peut être dangereux pour soi et pour les autres usagers de la route.

Le risque d’aquaplaning se ressent dans le pilotage : le véhicule est particulièrement difficile à maîtriser si les pneus sont en mauvais état ou s’ils sont usés. De nouveaux pneus constituent le meilleur moyen pour faire face à l’aquaplaning. Les nouveaux pneus ne suppriment pas totalement le risque d’aquaplaning mais le véhicule est maîtrisable tant que la vitesse reste raisonnable.

Quelles sont les périodes d’aquaplaning?
La réponse est simple : à tout moment de l’année! Par temps estival sec, le conducteur n’a pas besoin d’être préoccupé par ses pneus. Lorsqu’une averse orageuse arrive tout d’un coup ou lorsqu’une forte pluie d’été fouette les sillons de la route, la situation change.

Au printemps et à l’automne, c’est la même chose. Il peut y avoir de fortes pluies soudaines ou longues avec des accumulations d’eau sur la chaussée. L’eau met un certain temps à s’évacuer de sillons ou de petites cuvettes formant des risques potentiels.

En hiver, selon les régions et les températures, les chaussées peuvent être humides et glissantes.

Perte de contact
Du point de vue de la sécurité routière, il est important que le véhicule utilise des pneus adaptés par la profondeur des rainures des pneus et leurs caractéristiques. Lorsqu’il y a suffisamment d’eau et que la vitesse atteint une certaine limite, la sculpture du pneu ne peut plus évacuer l’eau sous le pneu. Une perte de contact entre le pneu et le goudron se produit et la tenue de route devient insuffisante.

Lorsque la bande de roulement des pneus est inférieure à 4 mm d’épaisseur, ses caractéristiques de tenue de route sur route mouillée et le risque d’aquaplaning sont fortement accrus. La distance de freinage s’allonge également et le véhicule dérape plus facilement sur les côtés.

Les tests réalisés par Nokian Tyres montrent qu’avec un pneu usé (épaisseur de la bande de roulement inférieure à 1,6 millimètres, pellicule d’eau de 5 mm sur la route) l’aquaplaning commence à se manifester dans la conduite en virage à une vitesse de 76 km/h, alors que l’aquaplaning se produit à une vitesse de 96 km/h avec de nouveaux pneus.

La surface de contact du pneu au sol disparaît radicalement plus la vitesse augmente et plus les pneus s’usent. Le profil concrétise la taille de la bande de roulement du pneu été avec différentes profondeurs de rainures sur une pellicule d’eau de trois millimètres à une vitesse de 75 km/h. Avec des pneus totalement usés d’1,6 mm, la surface du pneu en contact avec la route n’est plus que de 16 % comparé à un véhicule immobilisé.

Changer ses pneus été à l’automne
Les gens usent souvent leurs pneus été à l’automne et achètent de nouveaux au printemps – même si les avantages d’un bon ensemble de pneus sont plus importants à l’automne. En cette saison, les températures sont encore douces et les pneus hiver ne sont pas encore nécessaires.

« Plus le pneu est neuf, mieux il fonctionne dans toutes les conditions. De manière similaire, plus le pneu est usé et la profondeur de la bande de roulement est petite, plus vous êtes susceptible de faire de l’aquaplaning. C’est parce que la rainure n’est pas assez profonde pour stocker l’eau entre le pneu et la route », dit Morri.

La profondeur de la bande de roulement d’un nouveau pneu été est d’environ 8 mm. La loi permet de conduire avec des pneus ayant une profondeur allant jusqu’à 1,6 mm, mais en réalité, ce genre de pneus n’est plus sûr. Les pneus doivent normalement être remplacés lorsque leur profondeur de roulement est proche de 4 mm. Lorsque cette profondeur est petite, les caractéristiques de l’aquaplaning se détériorent de façon spectaculaire. La pression des pneus a également d’énormes conséquences sur le comportement de la voiture par temps de pluie. Le contrôle de la pression est souvent payant, car une pression trop faible augmente le risque d’aquaplaning et affecte les caractéristiques du pneu.

Aquaplaning – Comment conduire en toute sécurité sous de fortes pluies
Quand il pleut, la vitesse de conduite et l’état des pneus sont deux choses d’une importance capitale. Quand l’eau inonde la route et vos pneus sont usés, vous devez d’abord réduire votre vitesse.

« Une pluie torrentielle et des mauvais pneus est une mauvaise combinaison. Encore une fois, si vous conduisez trop vite, vous vous exposez fortement à l’aquaplaning même si vous avez de bons pneus. Dans le cas de fortes pluies, vous devez peut-être réduire votre vitesse jusqu’à 15-20 km/h pour permettre aux bandes de roulement de pomper toute l’eau entre le pneu et la route », explique Matti Morri, responsable technique du service à la clientèle de Nokian Tyres.

Même avec de bons pneus, l’aquaplaning est un danger réel ; avec des pneus usés, c’est pratiquement inévitable. Dans un test réalisé par le magazine de pneu finlandais Tekniikan Maailma, pour une voiture roulant à 80 km/h, un pneu été premium commence à faire de l’aquaplaning sur une route droite avec 6 mm d’eau sur le bitume. Un pneu été usé commence à faire de l’aquaplaning à 70 km/h et c’est encore pire dans le cas d’un pneu hiver non clouté.

L’anticipation est la clé
Lors de l’aquaplaning, la voiture semble glisser, le volant ne répond plus et la traction est perdue. Une voiture incontrôlable peut causer un accident, des dégâts matériels et même des accidents corporels.

Les conducteurs devraient anticiper les situations dangereuses et conduire en évitant les ornières. « Je ne comprends pas pourquoi tant de personnes conduisent dans des ornières même quand il pleut – c’est exactement là où le risque d’aquaplaning est le plus élevé. Conduire dans des ornières use également les pneus, car l’asphalte est rugueux. C’est une autre raison pour laquelle vous devez conduire en dehors des ornières », note Morri.

Si l’aquaplaning se produit malgré toutes les précautions prises, il est important de rester calme et de bien réagir. Appuyez sur l’embrayage, relâchez l’accélérateur et stabilisez le volant. Ne tournez pas le volant, car une voiture en aquaplaning ne répondra pas.

Conseils pour conduire en toute sécurité sous de fortes pluies

  • Réduisez votre vitesse de conduite
  • Ne conduisez pas dans des ornières remplies d’eau, où le risque d’aquaplaning est le plus élevé
  • Conduisez avec des pneus en bon état, ayant une profondeur de la bande de roulement d’au moins 4 mm
  • Vérifiez la pression des pneus
  • Si l’aquaplaning se produit, restez calme, enfoncez l’embrayage et stabilisez le volant

Comment réagir face à l’aquaplaning

  • Restez calme !
  • Appuyez sur l’embrayage et retirez votre pied de l’accélérateur afin de réduire la vitesse
  • Ne tournez pas le volant d’un côté à l’autre; au lieu de cela, positionnez-le dans la direction souhaitée jusqu’à reprendre le contrôle
  • Ne pas freiner ou accélérer pendant l’aquaplaning, car cela vous fera perdre le contrôle

Photos: Nokian Tyres / 4Legend.com / D.R.

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply