Histoire de la dernière Horch découverte au Texas et construite en 1953 sur la base d’une Horch 830 BL

Histoire de la dernière Horch découverte au Texas et construite en 1953 sur la base d’une Horch 830 BL

ad-728-mannes

Modèle unique et construite à la main en 1953 sur la base d’une Horch 830 BL de 1938, la toute dernière Horch à avoir été fabriquée a été découverte en 2008 au Texas et a été rapatriée chez Audi Tradition à Ingolstadt. Cette histoire saisissante a alimenté le désir parmi les amateurs de voir la voiture dans son état non restauré. Audi Tradition offre précisément depuis près de 10 ans cette opportunité au sein de son musée à Ingolstadt, l’Audi museum mobile. Découvrons l’histoire de cette voiture particulière.

Histoire de la dernière Horch de 1953 – Un modèle spécial
Les grands sièges en velours sont lacérés, la garniture de pavillon est déchiquetée, les garnitures de portes ont l’air abîmées et l’intérieur sent le renfermé et le vieux bois. Et pourtant le véhicule dégage un certain air de sérénité. Le tableau de bord rouillé a perdu un peu de sa grandeur. On se laisser aller à imaginer la sortie de cette voiture de l’atelier d’Ingolstadt. Ce sera d’ailleurs la seule Horch construite à Ingolstadt qui n’avait pas comme aujourd’hui sur ces terres une immense usine. A l’époque, la marque Audi n’existait pas encore comme nous la connaissons aujourd’hui. L’atelier d’Ingolstadt produisait des voitures Auto Union. Cette Horch était d’ailleurs construite pour le dirigeant de l’époque d’Auto Union GmbH, le Dr Richard Bruhn.

L’histoire de la dernière Horch a commencé en 1953, lorsque l’homme à la tête d’Auto Union avait besoin d’un véhicule représentatif. C’est ainsi que le département expérimental de DKW est venu développer cette limousine avec chauffeur basée sur une « vieille » Horch 830 BL de 1938. La voiture est motorisée par un 8 cylindres en ligne de 3.5 l développant 75 ch.

La carrosserie de la voiture a été réalisée sur une structure en bois recouverte de métal. Chaque aile avant a nécessité une semaine de travail afin de façonner le métal.

Après des mois de travaux, le véhicule a été présenté au Dr Bruhn en juin 1953 à l’occasion de ses 67 ans et l’a ainsi reçu pour son anniversaire.

En 1956/1957, un soldat américain stationné en Allemagne a par la suite acheté cette Horch unique et l’a ramenée chez lui aux États-Unis. En 1967, suite à une casse de la boîte de vitesses et après avoir roulé avec durant près de 10 ans, il s’est séparé de la voiture en la vendant à un ferrailleur. La voiture avait parcouru 62 273 km comme l’indique son compteur, figé depuis son arrêt.

Al Wilson, un passionné de voitures de San Angelo, au Texas, a sauvé la Horch de la destruction chez le ferrailleur qui l’avait contacté, connaissant ses goûts pour les épaves. Après s’être déplace pour la voir, et ne sachant rien de la marque Horch, il a senti que le véhicule était un modèle spécial et méritait d’être sauvée de la destruction. Cet ancien directeur d’une usine de chaussures a payé 500 dollars pour cette voiture hors d’usage et l’a emporté chez lui.

Une fois rentré chez lui, Al Wilson a débuté les recherches pour identifier cette voiture et connaître son histoire. En 1980, après avoir acheté un livre sur les anciennes voitures, il a découvert la marque Horch et ses modèles. Sachant dorénavant de quelle marque il s’agissait, il a décidé de la garder précieusement. Il a ainsi contacté Audi à Ingolstadt, le Deutsches Museum de Munich et l’expert en voiture de Dresde, Dr. Kirchberg (qui rejoindra plus tard Audi et deviendra le plus grand expert sur les modèles Horch et autres marques du Patrimoine d’Audi). Au final, personne ne connaissait cette voiture et encore moins son histoire. Al Wilson l’a néanmoins gardée sur sa propriété au Texas avec d’autres voitures durant des dizaines d’années.

Découverte au Texas et rapatriement de la Horch à Ingolstadt
Des dizaines d’années plus tard, les fils de Al Wilson ont repris le processus de recherche et ont contacté la département en charge du Patrimoine d’Audi : Audi Tradition.

Ralf Hornung, responsable de l’achat et de la restauration des véhicules chez Audi Tradition, a reconnu la voiture qui étaient sur des photos d’archives d’Auto Union GmbH. « Les photos montraient clairement la voiture de Bruhn qui était un vrai mystère durant des décennies. »  dit Ralf Hornung.

Après avoir identifié la voiture, Ralf Hornung s’est rapidement envolé pour le Texas afin de voir la voiture, la photographier et convaincre son propriétaire de la vendre à Audi Tradition. Après des négociations, Al Wilson a finalement accepté de la vendre: « La Horch devrait rentrer à la maison. »

En 2008, la Horch de Richard Bruhn a été rapatriée à Ingolstadt par conteneur. Une fois arrivée à Ingolstadt, elle a été soigneusement examinée et photographiée. Il était même prévu de la restaurer entièrement durant deux années. Ce ne sera finalement pas le cas.

Exposition de la Horch à l’Audi museum mobile
Elle est dorénavant exposée dans son jus au sein du musée Audi à 2 pas de là où elle a vu le jour. En s’approchant et en mettant sa tête à l’intérieur, on sent l’odeur du temps écoulé et de son grand âge.

Après avoir été mise à l’honneur en 2009 au 1er étage lors d’une exposition temporaire où le décor du Texas a été recréé, elle est montée au 3ème étage afin d’y être exposée en permanence.

Photos : 4Legend.com / Audi

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply