ad-728-rotation
ad-728-rotation
Nouvelle Audi RS 5 DTM 2018 – Nom de projet interne : RC7

Nouvelle Audi RS 5 DTM 2018 – Nom de projet interne : RC7

ad-728-mannes

Champion DTM, vainqueur des classements équipes et constructeurs, des pilotes Audi dans les quatre premières places du championnat : en 2017, Audi Sport a terminé la saison avec les meilleurs résultats de tous les temps. Lors de tests à Vallelunga, en Italie, la nouvelle Audi RS 5 DTM a fait sa première apparition publique. Audi Sport lancera la saison 2018 avec cette nouvelle voiture de course afin de défendre son titre au Hockenheimring les 5 et 6 mai 2018. Malheureusement, l’Audi RS 5 DTM n’a pas été présenté au salon automobile de Genève 2018 alors que c’était la tradition depuis quelques années.

Cette année, suite à l’abandon des poids de performance impopulaires, les pilotes du DTM occuperont une place encore plus importante qu’auparavant. Auparavant, en 2017, des moteurs plus puissants et des pneus plus tendres rendaient les courses plus palpitantes. Aujourd’hui, les appuis aérodynamiques des voitures de course DTM développant plus de 500 chevaux ont été réduits d’environ 25% par rapport à l’année dernière et les suspensions ont été simplifiées. Les règlements permettent maintenant seulement une unité de ressort / amortisseur par roue. Le soi-disant « troisième élément », une connexion entre les deux roues d’un essieu, n’est plus utilisé. L’objectif est de d’offrir encore plus de spectacle sur le circuit qu’auparavant.

« Nous sommes d’accord avec Gerhard Berger, PDG du DTM, sur l’avenir du DTM », a déclaré Dieter Gass, Directeur d’Audi Motorsport. « Nous ne voulons pas voir une course à l’armement technologique sans fin et la domination d’une seule marque, mais des courses excitantes et de haut calibre. » L’objectif est de rendre le pilote et les performances individuelles des différentes équipes plus importantes. Gass voit le DTM continuer sur la bonne voie dans la nouvelle saison: « La réduction supplémentaire des appuis et une suspension simplifiée promettent un spectacle encore plus grand pour les fans. »

Depuis 2013, lors de 73 épreuves du championnat de voitures de tourisme de renommée internationale, l’Audi RS 5 DTM a remporté 32 victoires et 26 pole positions et a réalisé 42 tours de course les plus rapides. Au cours de chacune des trois dernières années, Audi a remporté le plus grand nombre de courses DTM avec un package global solide. Les possibilités de développement ont été réduites de façon importante cette année, étant donné que les domaines de l’aérodynamique qui faisaient auparavant l’objet d’une conception discrétionnaire – comme la zone autour des puits de roue – sont désormais spécifiés pour toutes les voitures de course DTM. « En principe, toutes les voitures ont maintenant le même ensemble aérodynamique », explique Andreas Roos, le nouveau chef de projet DTM chez Audi. « Les zones de transition entre les composants aérodynamiques et la carrosserie du véhicule concerné sont soumises à la conception individuelle de chaque constructeur. » Le développement aérodynamique intensif comme par le passé n’existe plus. La réduction de l’appui aérodynamique a un effet majeur sur la configuration de la suspension et la manipulation des pneus. Dans l’ensemble, il y a moins d’options de configuration pour la suspension, de sorte qu’Audi a dû changer sa philosophie précédente. « Le test de pré-saison à Vallelunga nous a fourni une première évaluation de notre position, même si les conditions météorologiques des deux jours n’étaient pas optimales », résume Roos.

Les premiers essais d’avant-saison avec l’Audi RS 5 DTM de dernière génération (nom du projet interne: RC7) ont été réalisés par Jamie Green (GB) et René Rast (D). Après avoir remporté huit victoires, Green est le pilote le plus titré avec l’Audi RS 5 DTM à ce jour, tandis que Rast a remporté le titre DTM en 2017. « Nous avons ressenti la diminution de l’appui aérodynamique lors des premiers essais virtuels dans le simulateur. » dit René Rast. Cette impression a été confirmée sur la piste de course. « Les voitures sont maintenant encore plus difficiles à conduire qu’auparavant. Pour moi, personnellement, c’est très amusant et les spectateurs apprécieront les courses qui seront probablement plus excitantes que jamais. »

La dernière recrue Audi pour le DTM, Robin Frijns (NL), a également eu l’occasion de faire ses premiers tours dans l’Audi RS 5 DTM de Vallelunga. Loïc Duval (F), Nico Müller (CH) et Mike Rockenfeller (D) doivent encore attendre leur tour jusqu’aux essais officiels de pré-saison du DTM à Hockenheim du 9 au 12 avril 2018. Là, un mois plus tard, la nouvelle saison DTM débutera le 5 et 6 mai. Les ventes de billets ont commencé à www.dtm.com/tickets. En Allemagne, le nouveau partenaire TV, SAT.1, diffusera en direct la première course de la saison.

Calendrier DTM 2018

04/05 – 06/05 Hockenheim (D)
18/05 – 20/05 Lausitzring (D)
01/06 – 03/06 Budapest (H)
22/06 – 24/06 Norisring (D)
13/07 – 15/07 Zandvoort (NL)
11/08 – 12/08 Brands Hatch (GB)
24/08 – 26/08 Misano (I)
07/09 – 09/09 Nürburgring (D)
21/09 – 23/09 Red Bull Ring (A)
12/10 – 14/10 Finale Hockenheim (D)

Photos : Audi

About The Author

Related posts

Leave a Reply