30 novembre 2022

Cinq faits surprenants sur la nouvelle Lamborghini Huracán STO

Cinq faits surprenants sur la nouvelle Lamborghini Huracán STO

La dernière Lamborghini, dont les livraisons commenceront plus tard en 2021, est la Huracán STO (Super Trofeo Omologata), une super voiture de sport homologuée pour la route. Elle a été inspirée par les voitures de course Lamborghini Huracán EVO Super Trofeo, développée par Lamborghini Squadra Corsa, ainsi que la Huracán EVO GT3, triple vainqueur des 24 Heures de Daytona et double vainqueur des 12 Heures de Sebring.

Avec son moteur V10 atmosphérique de 640 ch (470 kW) générant 565 Nm à 6 500 tr / min, la Lamborghini Huracán STO à propulsion offre une accélération exaltante de 0 à 100 km/h en 3,0 secondes, de 0 à 200 km/h en 9,0 secondes, et une vitesse de pointe de 310 km/h. Une efficacité aérodynamique supérieure, une utilisation intensive de matériaux légers, une direction sans entraves et des performances de freinage de premier ordre permettent à l’Huracán STO d’apporter l’émotion d’une expérience de piste à chaque conduite sur route.

À la base des solutions techniques innovantes qui rendent possible cette performance extraordinaire, il y a cinq faits peu connus :

1. Cofango, une solution de design «Made in Lamborghini»
Le terme Cofango dérive de la fusion de deux mots italiens : cofano (capot) et parafango (garde-boue), inventé par Automobili Lamborghini pour décrire la solution de conception dans laquelle le capot, les ailes et le pare-chocs avant sont intégrés en un seul composant. Ce système innovant créé par les ingénieurs Lamborghini est inspiré de la Lamborghini Miura et du plus récent Sesto Elemento. Sur la STO, il est entièrement en fibre de carbone très léger. La clé pour ouvrir les fixations du Cofango de la STO est unique : elle a été développée en interne par l’équipe R&D et réalisée à l’aide d’une technique d’impression 3D innovante.

2. Arrêt au stand en seulement trois secondes
Il n’y a pas grand-chose à changer en trois secondes, mais la configuration de la Lamborghini Huracán STO en est une. Trois nouveaux modes de conduite – STO (conduite normale), Trofeo (mode course) et Pioggia (pluie ou pluie) – adaptent la configuration de la voiture aux environnements de conduite hautes performances. La Huracán STO permet au pilote de vivre un arrêt au stand dynamique, comme si une équipe de mécaniciens était là.

3. Trois tours du monde lors de tests sur simulateur
L’équipe de R&D de Lamborghini a parcouru une distance équivalente à trois fois le tour du monde lors de tests sur simulateur avant de commencer les essais routiers de la Huracán STO. La technologie de pointe des simulateurs a permis aux ingénieurs de Lamborghini de gagner du temps sur le contrôle de la qualité, les délais et les émissions en vérifiant que chaque pièce de la voiture était entièrement conforme aux normes au cours des différentes étapes du développement, de la certification et des tests de la STO.

4. 2 750 composants pour faire une STO
Voulez-vous construire une Lamborghini Huracán STO? Cela demandera beaucoup de patience, car il y a plus de 2 750 éléments nécessaires pour construire la dernière voiture de Sant’Agata Bolognese.

5. Télémétrie connectée grâce à 25 000 lignes de code
La Huracán STO présente un système de télémétrie connecté avancé où le lien entre voiture – caméras embarquées connectées au Cloud Lamborghini et l’application Lamborghini UNICA – permet, grâce à un système d’analyse de données intuitif et des vidéos enrichies de widgets dédiés, de transformer l’application exclusive dédiée aux clients Lamborghini en un véritable ingénieur piste. Le développement de cette technologie sur l’application Lamborghini UNICA a nécessité plus de 25 000 lignes de code.

Photos : Lamborghini

About The Author

Related posts

Leave a Reply