ad-728-rotation
ad-728-rotation
Exposition 30 ans de l’Audi Sport quattro – Home of quattro à Ingolstadt

Exposition 30 ans de l’Audi Sport quattro – Home of quattro à Ingolstadt

ad-728-mannes

Du 15 octobre 2013 au 21 février 2014, une exposition très spéciale – « Home of quattro » – s’est tenue au sein de l’Audi museum mobile à Ingolstadt afin de célébrer les 30 ans de l’Audi Sport quattro, voiture devenue légendaire grâce à ses victoires en rallye dans les années 1980. Pour l’occasion, toutes les couleurs des Audi Sport quattro étaient représentées avec en bonus l’Audi quattro concept.

Audi a fêté les 30 ans de l’Audi Sport quattro en exposant la voiture de série via 5 modèles portant chacun les quatre couleurs disponibles au catalogue ainsi l’un des deux rares exemplaires livrés en noir.

Audi Tradition a également exposé quelques voitures de rallye légendaires dont l’Audi S1 Pikes Peak ainsi que le concept car présenté au salon automobile de Paris 2010 : l’Audi quattro concept.

L’Audi Sport quattro est une automobile légendaire produite par Audi uniquement dans les années 1983 et 1984 – en seulement 214 exemplaires afin de pouvoir engager des versions de course. Il s’agit d’une évolution plus sportive de l’Audi quattro (aussi appelée UR-quattro : la quattro originale).

L’Audi Sport quattro est ainsi la déclinaison routière de l’Audi Sport quattro de course. Audi n’avait proposé que quatre couleurs au catalogue : rouge Tornado, blanc Alpin, bleu Copenhague, vert Malachite. Ces couleurs ont été dévoilé en même temps que la voiture au salon automobile international de Francfort – IAA 1983.

Une cinquième couleur, le noir, non disponible au catalogue, a été appliquée sur deux exemplaires d’Audi Sport quattro.

Seulement 2 exemplaires sont sortis de l’usine en noir, mais ce fut des commandes spéciales internes à Audi, dont l’une des Sport quattro était destinée pour Ferdinand Piëch et l’autre pour le pilote Audi Walter Röhrl.

C’est avec ces cinq couleurs originales que la voiture de sport était présentée aux visiteurs de l’exposition « Home of quattro ».

Le « chassis court », comme il a été souvent appelé affectueusement (ou « Kurze » en allemand), s’imposait avec une technologie de haute performance.

Avec son moteur 5 cylindres développant 306 ch (225 kW), il s’agissait du véhicule le plus puissant de son temps dans la production allemande avec quatre roues motrices permanentes.

Les ingénieurs de développement ont réussi à combler le fossé à cette époque entre une véritable voiture de sport avec des performances remarquables et une voiture de route fiable.

La commercialisation de cette voiture de production avait un objectif bien précis. Audi a produit un total de 214 exemplaires à la main – 200 exemplaires étaient nécessaires pour homologuer une nouvelle voiture de compétition dans le Championnat du Monde des Rallyes.

L’engouement pour le rallye et la concurrence ont permis de créer le Groupe B qui a permis d’avoir une course à la puissance et l’apparition de voitures bestiales, comme les Peugeot 205 T16, les Lancia Stratos, les Ford RS 2000.

Le musée a également mis en valeur trois voitures de course qui ont émergé du modèle de production en tant que nouveaux développements pour le groupe B destinés aux rallyes.

Ces trois monstres de puissance qui ont fait la gloire et la renommée d’Audi à travers le monde avaient une place de choix dans cette exposition : la version rallye de 1984 de l’Audi Sport quattro, l’Audi Sport quattro S1 de 1985 ainsi que la mythique voiture victorieuse de la fameuse course de côte américaine dans le Colorado – l’Audi Sport quattro S1 « Pikes Peak » de 1987 pilotée par Walter Röhrl.

Réalisé par Tim John, un énorme logo en 3D « quattro » exposait dans chacune de ses lettres un bout de l’histoire de cette transmission permanente représenté par des décors en carton. Il a été conçu pour l’exposition Design Miami / Basel.

Au centre de l’exposition se tenait une énorme estrade affichant dans l’ordre de production toutes les Audi Sport quattro avec leur couleur d’origine.

« Cette combinaison ne sera pas de nouveau visible avant longtemps », a déclaré Thomas Frank, directeur d’Audi Tradition. Pour avoir pu profiter à fond de cette exposition incroyable, réunir tous ces modèles au même endroit sera un exploit dans le futur.

Il manquait néanmoins une pièce importante non présente à Ingolstadt mais à quelques dizaines de kilomètres de là : le châssis nu de l’Audi Sport quattro, exposé à l’IAA 1983 aux côtés de la voiture.

Photos : 4Legend.com

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply